Prenez en charge votre propre destin. AMIF Assurances Médicales vous accompagne depuis 1988 dans la recherche de la meilleure protection sociale.

Ce travail doit nous permettre, ensemble, d’anticiper les aléas de la vie et d’assurer les flux de revenus futurs nécessaires à votre foyer, quelles que soit les situations (maladie, accident, incapacité, invalidité, dépendance, décès).

Nous démarrons le versement de rentes dès 10% d’invalidité : unique sur le marché actuellement, avec un barème 100% écrit et « professionnel ».

Vous êtes garanti 24 h sur 24 h, pendant votre activité professionnelle évidemment, mais aussi lors de vos activités privées. De même la pratique de la plupart des sports est garantie, y compris l'usage de deux roues, sans surprime. Enfin, vous êtes couvert en cas d'agression, comme dans le cadre des missions que vous pourriez accomplir à titre humanitaire ou au sein des antennes médicales territoriales (dans les limites contractuelles et après accord de l'assureur).

Alors qu’est ce qu’un contrat Prévoyance ?

Il s’agit de combler les lacunes des prestations de vos régimes obligatoires (CARMF pour le Médecin, CARCDSF pour le Chirurgien-dentiste ou la sage-femme, CARPIMKO pour le masseur-kinésithérapeute, etc..). Nous comblons les indemnisations que vous jugez « trop justes » en versant des indemnités journalières additionnelles, des capitaux en cas d’incapacité d’exercer votre profession, en cas de décès etc. Vous l’avez compris, prenez d’abord connaissance des prestations de votre régime obligatoire (voir pages dédiées à ce sujet), et après une analyse cohérente, ensemble, des principaux chiffres de votre activité et de votre environnement patrimonial, nous pourrons déterminer la « bonne et juste » solution de contrat de Prévoyance.

Nous vous préconisons depuis plus de 25 ans des contrats aux couples « tarif/prestations » toujours étudiés au plus juste. 

Exemple des prestations prévoyance de la CARMF :

  • En cas d’arrêt de travail, la CARMF, la CARCDSF, la CARPIMKO ne vous verseront aucune indemnité journalière avant 90 jours d’arrêt ! Pire, la CAVP (Pharmaciens) ou la CARPV (Vétérinaire) ne versera aucune indemnité journalière du tout !
  • Toujours la CARMF : aucun versement en cas d’invalidité partielle !

Nous vous invitons à vérifier dans le chapitre dédié à votre régime obligatoire les prestations auxquelles vous pouvez, de base, prétendre…